La Cour de Baisse

Depuis l’avenue de la Faye (la fée en maraîchin), un chemin sinueux s’enfonce dans un bouquet de peupliers dont la fraîcheur annonce les confins du marais. Une grange, unique, objet autrefois de toutes les attentions, subit aujourd’hui un désintérêt inexpliqué. Trois jours de gloire durant le festival Vers les arts et une année de délaissement! Bien que les marques du temps aient été effacées par des femmes et des hommes soucieux de préserver le patrimoine, l’absence d’un programme de valorisation augure, une fois encore, l’abandon définitif du site.
Contrairement à bon nombre de communes environnantes, Saint-Hilaire-de-Riez ne dispose pas d’équipements adaptés pouvant accueillir des spectacles vivants. Depuis des années, la municipalité s’entête à refuser cette grange de 180 places aux associations concernées sous prétexte qu’elle pourrait rencontrer un vif succès auprès des autres.
Sur le modèle de la ferme du Vasais à Saint-Jean-de-Monts, la Cour de Baisse pourrait être louée pour des spectacles payants ou des réunions privées. Ainsi, dégagerait-elle les fonds nécessaires pour améliorer ses infrastructures existantes et en faire un petit théâtre à taille humaine. Deux extensions font aujourd’hui défaut pour accueillir le public et recevoir l’équipement scénique. La première, à gauche de la grange, recevrait la billetterie et assurerait le confort des visiteurs, tandis que le second agrandissement, ouvert vers l’arrière, servirait de scène, de fond de scène, de local technique et de loges pour les artistes.
Comme le diront tous les comédiens qui s’y sont offerts en spectacle, le site est magique. Déjà mentionnée sur les cartes du XVIIIe siècle, la Cour de Baisse doit rester dans le giron communal et aider nos troupes théâtrales à rayonner dans tout le marais.

©2019 by Axe Sion Saint-Hilaire. Proudly created with Wix.com