L'Île aux Jeux

L’île aux jeux fut durant une quinzaine d’années « l’île aux enfants ». Les temps changent, la récréation a sonné et un projet de grandes surfaces menace le dernier espace naturel du Terre Fort.

Magnifiquement bien pensé et conçu par Louis Caiveau, maire visionnaire, qui souhaitait harmoniser un secteur ingrat au cœur d’une future zone à urbaniser, la coulée verte de l’île aux jeux s’est vu enrichir d’aménagements indispensables aux sports, à la petite enfance et aux loisirs par l’équipe de Jacques Fraisse.

A l’heure où l’exigence d’espaces verts guide chaque projet de lotissement, la zone habitée la plus densifiée de Saint-Hilaire-de-Riez semble échapper à toutes règles urbanistiques ou principe de bon sens. Sur les 500 hectares que compte le Terre Fort, les 4 derniers hectares boisés sont voués à la destruction.

Amputé de cet espace naturel, le Terre Fort serait fatalement considéré comme une ZAC habitée (zone d’activités commerciales), avec pour conséquence immédiate la dépréciation des biens immobiliers et la dégradation de la qualité de vie des habitants.

Par ailleurs, de nouvelles enseignes impacteraient fatalement le petit commerce en souffrance. Au moment où des politiques doivent être mises en œuvre pour revitaliser les centres-bourgs, l’implantation de grandes surfaces en dehors du cœur de Saint-Hilaire et de Sion, serait incomprise. La multiplication des magasins ne profiterait ni à la croissance ni à l’emploi. Au contraire, dans un environnement économique chagrin, elle déplacerait les emplois et mettrait en difficulté commerçants et salariés.

Comme à l’origine, cet espace naturel doit être promis aux enfants et aux adultes. Une aire de jeux, un espace pétanque et un square sécurisé pourraient côtoyer un jardin pédagogique destiné aux scolaires comme aux jardiniers amateurs. Un cheminement stabilisé, par endroit ombragé et par moment ensoleillé, serpenterait autour de jeux de société géants et de boîtes à livres. A la haute saison, l’animation du site pourrait être assurée par un marchand glacier en charge d’une ludothèque et d’une bibliothèque. Un passage piétonnier sécurisé serait aménagé sur l’avenue du Terre Fort pour faciliter la traversée des personnes entre l’île aux jeux et la plaine des droits de l’enfant. Les différents secteurs paysagers bordant l’avenue de l’Isle de Riez pourraient ainsi être réunis en une coulée verte de près 500 mètres indispensable au lien social intergénérationnel qui malheureusement ne se tisse que dans les espaces commerciaux.

Nous laisserons aux architectes paysagers le soin de proposer une conception et un plan de parc. Nous proposons toutefois quelques pistes pouvant satisfaire la population attachée à sa région et aux idées tendances: implantation de pins maritimes et d’essences forestières de bord de mer, Tiny forest rassemblant les différents paysages de la commune (pinède, marais et espaces dunaires), jardins et vergers partagés, collection de plantes olfactives ou médicinales, etc.

Renonçons à l’artificialisation du « poumon vert » du Terre Fort qui continuera à faire l’objet de guerres éternelles et redonnons à cet espace abandonné par manque de clairvoyance l’univers enchanteur d’un quartier où il fait bon vivre.

©2019 by Axe Sion Saint-Hilaire. Proudly created with Wix.com